Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 17:42

http://photo.europe1.fr/infos/france/16.05_montage-dsk-tristane-930x620.jpg-543839/9714369-1-fre-FR/16.05_montage-dsk-tristane-930x620.jpg_scalewidth_630.jpg
Alors que les choses semblaient mieux se passer pour Dominique Strauss-Kahn aux Etats-Unis, voilà que l'affaire risque de prendre un nouveau tournant avec le dépôt de plainte de Tristane Banon.

En effet, la justice américaine a libéré DSK vendredi sans caution avec restitution de l'argent versé en garantie, en raison de doutes sur la crédibilité de la femme de chambre, Nafissatou Diallo, qui l'accuse de tentative de viol. Nafissatou Diallo est même suspectée de prostitution au Sofitel...

Mais tout n'est pas terminé pour DSK, car, en France, Tristane Banon va porter plainte contre lu ce mardi 5 juillet pour tentative de viol. Effectivement, c'est son avocat David Koubbi qui vient de faire cette annonce à L'Express.

La jeune romancière n'avait pas voulu participer au procès de DSK à New York, mais se réservait la possibilité de porter plainte, de manière indépendante, en France ce qu'elle va faire ce mardi.

Tristane Banon affirme avoir été victime d'une tentative de viol en février 2003. Il semblerait d'ailleurs que Tristane Banon avait raconté cette histoire de tentative de viol à la télévision lors d'une rencontre avec Thierry Ardisson dans l'émission 93 Faubourg Saint-Honoré sur Paris Première en 2007, regardez la vidéo :


L'avocat de Tristane Banon a tout de même tenu à préciser à L'Express : Je n'ai pas agi en fonction du contexte. Avec ma cliente, nous avions pris notre décision avant ce rebondissement du 1er juillet, à savoir dès la mi-juin. J'ai pris le temps nécessaire parce je ne voulais pas être instrumentalisé par la justice américaine. Je ne souhaitais pas, si le dossier contre M. Strauss-Kahn n'était pas suffisamment charpenté aux Etats-Unis, que la parole de ma cliente soit liée à celle de Nafissatou Diallo - dont je rappelle que si elle a menti sur certains aspects, cela ne veut pas dire qu'elle n'a pas été violée.

Le timing médiatique n'est pas notre timing judiciaire. Si j'avais estimé que mon dossier n'était pas suffisamment charpenté, je n'aurais pas déclaré, au deuxième jour de l'affaire DSK : "Elle envisage de porter plainte". J'aurais dit : "Elle ne veut pas être mêlée à tout ça".

A noter qu'en Octobre 2008, Tristane Banon accordait une interview à Agoravox où elle parlait de son livre et des déboires qu'elle avait vécu avec DSK en 2001 :



MAJ : Ce mercredi 27 juillet, à partir de 22h35, Paris Première rediffusera le numéro de l'émission 93 Fbg St Honoré tourné en 2007.

Thierry Ardisson qui avait assisté au témoignage de Tristane Banon contre DSK raconte aujourd'hui : C'est venu complètement par hasard, on parlait du harcèlement sexuel, elle a dit :' moi il m'est arrivé une histoire', elle a raconté son histoire, on a bipé le nom de Dominique Strauss-Kahn parce que voilà on n'est pas là pour faire de la délation. Elle n'avait pas porté plainte, il n'y avait pas de raison d'en faire une histoire. Moi on m'a appelé, on m'a dit 'qui c'est qui c'est ?', moi je n'ai jamais dit qui c'était a expliqué Ardisson sur RTL.

Avant d'ajouter : Enfin je dirais simplement que tout le monde était évidemment au courant de l'attitude qu'avait Dominique Strauss-Kahn avec les femmes. Et ceux qui disent qu'ils n'étaient pas au courant sont des menteurs.

A lire aussi :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

miko 04/07/2011 20:53



c'est un coup monté de l'ump pour pas qu'il se presente aux primaires du PS !!!



A la Une

Search

J'y participe !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...