Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 13:22

http://www.lepoint.fr/images/2011/08/17/dsk-diallo-une-373399-jpg_243722.JPG
Alors que l'on pensait que l'affaire DSK appartiendrait bientôt au passé, un nouveau rebondissement surgit : selon le rapport des médecins, Nafissatou Diallo ce serait bien fait violée.

C'est L'Express qui nous fait part de cette découverte après avoir pu consulter le document établi par l'hôpital new-yorkais qui a examiné Nafissatou Diallo le 14 mai.
La dernière page du rapport médical comporte un schéma de la zone vaginale de la victime, un élément standard des formulaires de ce type. La partie inférieure du vagin de la patiente, la "fourchette postérieure", est hachurée au crayon pour marquer l'emplacement d'un traumatisme.
A droite sur la page, le praticien a inscrit au stylo rouge "rougeur sur la fourchette". Il précise encore la localisation: "5 and 7 o'clock." Entre "5 et 7 heures", comme sur le cadran d'une montre. Le reste du feuillet est occupé par une "check-list" de la zone vaginale de Nafissatou Diallo, requise pour toutes les victimes de viol. Seule la ligne consacrée à la "fourchette postérieure" comporte un commentaire: "Trauma" (traumatisme). Le rapport conclut: "Diagnostic: agression. Cause des blessures: agression. Viol, relate L'Express.

Des élèments explicatifs sont ensuite donnés : Dominique Strauss-Kahn lui a enfoncé son pénis dans sa bouche en lui tenant la tête par les cheveux avec tant de force qu'elle ne pouvait se dégager. C'est lui qui a imprimé le mouvement à sa tête. Lorsqu'il en a eu fini, elle est tombée sur le côté, ce qui a causé la déchirure du ligament de son épaule gauche, déclare Kenneth Thompson, l'avocat de Nafissatou Diallo.

De leur côté, les avocats de DSK réfutent ce rapport des médecins qui ne serait pas honnête : L'utilisation par les avocats de la plaignante de ce rapport médical pour confirmer ou renforcer les accusations contre M. Strauss-Kahn est trompeuse et malhonnête, ont déclaré via un communiqué William W. Taylor et Benjamin Brafman.
Avant d'ajouter : La conclusion du rapport de l'hôpital est basée presque exclusivement sur les propos de la victime présumée qui a prouvé de manière répétée qu'elle n'était pas crédible.

Pour les avocats de DSK les descriptions physiques de la plaignante dans le rapport médical ne sont pas du tout des blessures et peuvent avoir été provoquées par de nombreuses autres causes qu'une agression sexuelle, y compris un rapport sexuel consenti plusieurs jours avant l'incident.

Regardez le reportage consacré à l'affaire DSK et à ce rapport médical réalisé par France 24 :


Quelles vont être les répercutions de ce rapport qui conclu à un viol, lors de la prochaine audience qui aura lieu le 23 août prochain ?

A lire aussi :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sékateur 18/08/2011 21:51



Que penser de cette affaire, si ce n'est qu'il s'agit d'un combat, ni plus ni moins. La vérité, nous aurons peu de chances de la connaître un jour. Et on s'en fout, j'ai l'impression...



A la Une

Search

J'y participe !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...