Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 11:02

photo-victime-dsk-paris-match-nafissatu.jpg
Depuis plusieurs semaines, des photos de la femme de chambre qui accuse DSK de l'avoir agressée sexuellement circulent sur Internet, Au Pays de Cerise avait d'ailleurs publié ces fameuses photos.


Au départ on s'intérogeait même sur l'identité de la présumée victime de DSK, était-ce Nafissatu Diallo ou Ophelia Famotidina.
Puis l'identité de Nafissatu Diallo fut confirmée et une nouvelle photo d'elle a été relayée dans les médias.

Aujourd'hui, si l'on en croit la parution de Paris Match ce 9 juin 2011, toutes ces photos de Nafissatu Diallo étaient visiblement de fausses photos.

En effet, il semblerait que Paris Match ai décroché un scoop en obtenant la première vraie photo de la présumée victime de DSK, un visage malgré tout non reconnaissable car le journal a pris le parti de masquer ses yeux d'un bandeau noir.

Paris Match a brossé le portrait de Nafissatu Diallo dans son édition du 9 juin 2011, extraits : Mais l’enquête que nous avons menée en Afrique a permis de lever un pan du mystère qui entoure la si discrète Nafissatou Diallo. Benjamine d’une fratrie de six enfants (trois garçons et trois filles), elle est née il y a trente-deux ans à Tchiakoullé, un hameau d’une quarantaine d’habitants situé dans le Fouta-Djalon, le berceau montagneux de la communauté peule de Guinée. Un village coupé du monde, niché à 1 300 mètres d’altitude, au milieu de gorges et de vallées creusées dans le grès. Aucune route ne mène à Tchiakoullé. On y arrive à pied, par un sinueux sentier de brousse. Dissimulées derrière des bananiers et les plants de maïs, sept maisons en « dur » et une dizaine de cases en banco bordent une rivière. Ni eau courante, ni électricité.

Comme la plupart des hommes de Tchiakoullé, Thierno Ibrahima Diallo, le père de ­Nafissatou, était cultivateur. Il est mort en 2009, à plus de 90 ans. Il avait eu quatre enfants d’un autre mariage. C’était aussi, à en croire les villageois et les proches de Nafi, un homme très pieux et respecté, présenté comme un « dignitaire musulman ». Les Peuls, nomades venus de la vallée du Nil, ont implanté l’islam sunnite en Afrique de l’Ouest, notamment en Guinée. Ils pratiquent l’excision. La vertu des femmes est jalousement préservée car le moindre écart entache la famille entière.
C’est dans cette culture qu’est élevée la petite Nafissatou. Excisée à l’âge de 7 ou 8 ans, elle n’est pas scolarisée mais fréquente l’école coranique, où elle récite en arabe les versets du Coran. C’est une fillette sage. Boubacar Siddy, qui se présente comme son demi-frère et vit toujours à Tchiakoullé, se souvient d’une enfant qui parlait peu et travaillait beaucoup. A l’âge de 13 ans, elle aurait quitté son village pour Labé, la principale ville de la région, à 80 kilomètres.

Les avocats de DSK se sont dit prêts à tout pour démonter la version de la femme de chambre qui accuse DSK. Cette dernière devrait d'ailleurs être présente lors du procès qui l'oppose à DSK et nous devrions enfin découvrir son vrai visage.

photo victime dsk paris match nafissatu


nafissatu-diallo-paris-match.jpg
A lire aussi :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

miko 09/06/2011 13:05



moi je pense au contraire qu'elles étaient toutes là ce jour là ! DSK est un chaud lapin ne l'oublions pas



A la Une

Search

J'y participe !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...