Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 12:30

lucas-pere-fils-amelie.jpg
D'après les stats du blog vous êtes nombreux à vous demander qui est le père d'Hugo, le fils d'Amélie Neten (Secret Story 4).

C'est dans le magazine Public qu'Amélie a décidé de faire le buzz en présentant le père de son fils, Lucas, un jeune homme inconnu du public.

Un coup de pub bien apprécié avant son départ pour les Anges auxquels elle participera une fois encore. Elle a d'ailleurs décolée avec son fils Hugo pour les States.

Public : Amélie, pourquoi avez-vous attendu si longtemps pour nous présenter le père de votre fils ?

Amélie : Je voulais préserver son intimité, ce n’est pas quelqu’un d’exposé comme moi. Il est plutôt timide et réservé, je voulais donc le laisser en dehors de tout ça. Mais les rumeurs les plus folles ont tellement été reprises partout : qu’il était marié, qu’il avait des enfants, qu’il travaillait à l’usine, qu’il était footballeur, puis éboueur, enfin tout et n’importe quoi que je l’ai convaincu de faire une séance photo afin de rétablir la vérité et qu’on le laisse tranquille.

Public : On a en effet dit que Lucas était un footballeur marié. Qu’en est-il vraiment ?

Lucas : Marié ? Liège est une petite ville où les rumeurs et les ragots vont bon train. Je suis sportif de haut niveau. En effet, je joue au football dans un petit club mais je ne suis pas Zidane ! Je fais également du mannequinat. Aujourd’hui et à l’époque, j’étais célibataire !

Public : Depuis quand vous connaissez-vous ?

Amélie : Nous nous sommes connus quelques mois avant que je ne participe à Secret Story. Nous nous sommes croisés en soirée et ça a été le coup de foudre entre nous. Puis je suis rentrée dans l’émission, alors nous avons décidé de mettre fi n à notre relation, et la suite, vous la connaissez. Je suis sortie avec Senna et Lucas et moi avons oublié notre histoire.

Public : Quand vous êtes-vous remis ensemble ?

Lucas : Quand Amélie a rompu avec Senna, je venais juste de me séparer de la personne avec qui j’étais, et nous nous sommes retrouvés tout naturellement. Mais cela n’a pas duré.

Public : La grossesse d’Amélie était-elle prévue ?

Amélie : Absolument pas, je prenais une pilule contraceptive donc non, on ne l’avait pas prévue. Mais quand je suis allée faire la première échographie et que j’ai vu son coeur battre, j’ai compris que j’allais l’aimer plus que tout .

Public : Comment Amélie vous a-t-elle appris la nouvelle ?

Lucas : Elle m’a appelé un soir et elle m’a dit : “Je viens de faire un test de grossesse car j’ai du retard, et il est positif, mais ne t’inquiète pas, je ne veux rien, je suis prête à l’assumer toute seule !” C’était clair et expéditif. De toute, façon je ne pouvais pas dire grand-chose à ça.

Public : Quelle a été votre réaction ?

Lucas : Je suis resté sans voix au début, puis je me suis dit que ce n’était pas une maladie et que c’était en fait une bonne nouvelle. Et maintenant, je ne regrette pas qu’Amélie ait pris la situation en main. Elle a vraiment été géniale. Elle ne m’a forcé la main sur rien, alors je me suis senti libre, et c’est là que je me suis rapproché de mon fils et d’elle.

Public : Lui en avez-vous voulu ?

Lucas : Au début, je me suis dit que ce n’était peutêtre pas le moment. Mais aujourd’hui, je ne regrette absolument pas et je remercie Amélie de m’avoir fait un si beau bébé.

Public : Amélie, appréhendiez-vous de lui annoncer votre grossesse ?

Amélie : Pas du tout, puisque je n’attendais rien de lui, j’étais prête à faire un bébé toute seule. Bon, maintenant qu’il est à mes côtés, c’est beaucoup mieux, mais je me débrouille en toutes circonstances. En plus, je ne suis pas comme certaines gamines qui font des enfants dans le dos de leur copain. Je suis une femme, j’assume et j’assure (rires).

Public : Lucas, avez-vous hésité à reconnaître l’enfant ?

Lucas : Non je n’ai pas hésité. Quand Amélie m’a donné le feu vert pour le faire, j’ai couru le reconnaître le jour même. J’aurais aimé qu’il porte mon nom, mais bon, c’est un Neten. En même temps, c’est le portrait de sa mère (rires).

Public : Amélie, comment allez-vous expliquer la situation à votre enfant ?

Amélie : Tout simplement, en lui disant la vérité ! J’ai toujours communiqué avec lui, même lorsqu’il était dans mon ventre, je lui racontais tout, mes états d’âme, mes envies, mes craintes. Je lui expliquais que son papa et moi avions eu des moments diffi ciles, mais qu’il a un papa et une maman et que nous l’aimons fort.

Public : Êtes-vous aujourd’hui ensemble ?

Amélie : Actuellement non, nous ne sommes pas ensemble, même si depuis quelque temps nous nous sommes rapprochés. Les instants que nous vivons avec Hugo sont magiques et ne peuvent qu’augmenter notre complicité. Chaque nouveau gazouillis de Hugo provoque l’admiration et les rires de ses parents !

Lucas : J’aimerais me remettre avec Amélie, mais vous la connaissez : avec elle, les négociations sont dures (rires).

Public : Envisagez-vous de vivre ensemble pour votre fils ?

Amélie : Ce n’est pas d’actualité . Pour vivre ensemble, il faudrait déjà qu’on soit ensemble (rires). Mais on y travaille, comme je vous l’ai dit, on est de plus en plus proches et qui vivra verra. Pour le bonheur de Hugo c’est évident qu’une structure familiale “normale” avec un papa et une maman sous son toit serait idéale, mais nous pensons que le bonheur de Hugo passe surtout par notre bonheur à nous. C’est pour cela que nous avançons tout doucement et pourquoi pas s’installer ensemble par la suite si les choses évoluent comme on le souhaite.

Public : Vous aimez-vous ?

Lucas : Amélie et moi, on s’est toujours aimés, mais notre amour a évolué au fil du temps et des évènements. Aujourd’hui, c’est la mère de mon fils. Nous n’avons plus le choix que de nous aimer, quoi qu’il arrive, Hugo sera notre lien pour la vie maintenant. Mais je vous rassure : ce n’est pas qu’Hugo qui nous lie, il y a vraiment autre chose entre nous. Je ne saurais pas vous l’expliquer mais nos liens sont très forts.

Public : Lucas, combien de fois venez-vous voir votre fils ?

Lucas : Je passe les voir plusieurs fois par semaine. J’adore venir au moment du bain, quand je peux me libérer. C’est notre moment préféré car il adore l’eau, donc c’est très agréable, c’est une demi-heure de jeu, de rigolade et de partage.

Public : Lucas, avez-vous d’autres enfants ?

Lucas : Non, je n’ai qu’Hugo, mais je suis encore jeune. Qui sait, si les choses évoluent comme on le souhaite, Hugo aura peut-être un petit frère ou une petite soeur.

Amélie : Non, je ne veux qu’un enfant. Hugo est l’unique, d’ailleurs je ne pourrai aimer personne d’autre comme je l’aime, c’est ma vie, et une vie, on en a qu’une !

Public : Lucas, subvenez-vous aux besoins de l’enfant ?

Lucas : Pas du tout, mais pas parce que je ne le veux pas, bien au contraire, mais comme vous le savez, Amélie a un fort caractère et elle ne veut absolument pas que je l’aide. Mais je tente de contribuer à ma manière en achetant des jouets et des vêtements, c’est vrai que j’aimerais faire plus !

Public : Prévoyez-vous une garde alternée dans le futur ?

Amélie : Mais vous êtes fous !

Lucas : Non, déjà parce qu’un enfant doit selon moi vivre avec sa mère, en plus, parce que je travaille beaucoup et enfin, Amélie est une excellente mère. Retirer Hugo à Amélie ne serait-ce qu’une journée, ça serait la deuxième guerre mondiale ! (Rires)

Public : Comment a réagi votre entourage proche à la naissance d’Hugo ?

Lucas : Tout le monde a été très content d’apprendre que j’étais papa.

Amélie : Au début, ça n’a pas été évident. Les gens pensaient que ce serait très diffi cile pour moi d’élever un enfant toute seule. Mais aujourd’hui tout le monde est heureux de voir que je suis une maman complètement gaga de son fils chéri.

Public : Lucas, d’après nos informations, Amélie doit partir prochainement à Hawaii avec Hugo participer aux  Anges de la télé réalité 4 . Qu’en pensez-vous ?

Lucas : C’est une très bonne chose, Hugo va respirer l’air de la mer, et ça va lui faire énormément de bien, Amélie a besoin aussi de voir autre chose et de changer de climat. Ce qui est bien c’est qu’Hugo ne sera pas exposé aux caméras, il sera avec une nounou en attendant sagement que maman rentre de tournage. Amélie est une très bonne mère, elle a pris toutes ses dispositions avant de partir, vaccins, pédiatre, examens… Tout va très bien se passer j’ai une entière confiance en elle.

Public : Comment voyez-vous l’avenir ensemble avec votre fils ?

Lucas : On espère que nous arriverons à reconstruire notre histoire d’amour, et que l’on pourra enfin la vivre pleinement et à trois.

Amélie : Mais si ça n’était pas le cas, j’espère que nos rapports resteront aussi bons qu’ils le sont actuellement et que l’on pourra partager ces moments magiques à trois.

>> “Hors de question de présenter mon fils à Senna !”

Amélie et Senna ne se sont pas vraiment quittés en bons termes lors de leur rupture en décembre 2010 ! Et ça ne s’est pas arrangé depuis. “Entre Senna et moi, c’est mort !, a surenchéri Amélie. Je n’ai vraiment aucune nouvelle de lui et c’est très bien comme ça. Je n’ai vraiment pas l’intention de le revoir, ni de lui présenter mon fils Hugo. Pourquoi le ferais-je ? Il n’a rien à voir avec cet enfant !” Même discours du côté de Black Mamba qui ne veut plus jamais revoir celle qu’il avait pourtant demandée en mariage lors de Secret Story 4 !

lucas père fils amélie

pere-fils-amelie-neten.jpg

amelie-pere-de-son-fils.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cerise
commenter cet article

commentaires

jana 27/10/2012 13:31


bla bla bla !!!je suis pas comme ses gamines qui font un enfant dans le dos !!!la amelie tu as la memoire courte !quand tu as fait croire a senna et toute la france que tu t faites
avorter!!espece d imbecile reflechie avant de parler tu as tellement mentie dans ta vie que tu te perds dans tes mensonges !!!!tu peux faire gober tes conneries a des gamines de 12 ans mais a
nous les femmes mure je dis bla bla bla ok menteuse!!!!!

A la Une

Search

J'y participe !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...